Femme, grande est ta foi


Croyons-nous à la puissance de la prière adressée avec foi au Jésus Christ ?

Cette personne, cette femme, n’est pas du « cercle » ou bien je dirais dans le contexte actuel  du virus convid-19 que nous vivons actuellement.  Elle  ne fait pas partie de la « bulle » sociale,  des convertis à la Parole d’Amour que proclame Jésus Christ.  Et pourtant cette femme poussée par l’amour infini qu’elle a pour sa fille, n’hésite pas à supplier le Seigneur, fils de David, pour la guérison de sa chère fille qui est tourmentée par un démon.  Elle Le supplie.  Elle crie pour faire monter sa voie jusqu’à celui en qui elle a mis son espérance. Elle se met à ses pieds. Elle ose, crier,  engager un dialogue avec Jésus, qui à première vue, semble retissant.  En tout cas, à mes yeux, Il me semble dur envers cette maman qui intercède pour la libération  de son cher enfant.  Elle répond avec courage aux épreuves, questions, du Christ. Les disciples interviennent.  Après ce dialogue musclé,  Jésus voit en elle une foi très grande, une foi remplie d’amour. 

Par cette rencontre surprenante d’une « étrangère » avec Jésus entouré de ses disciples, Jésus nous montre comment devrait être notre prière. Une prière pleine foi, avec audace, avec un cœur brûlant d’amour, et  une persévérance confiante.  Jésus bénit cette maman par ces paroles … Femme grande est ta foi, que tout se passe pour toi comme tu le veux… !

Dieu Amour aime toute l’humanité d’un même amour et se révèle par Jésus Christ à toute personne qui se tourne vers Lui. Jésus manifeste la miséricorde de Dieu, père aimant.  Il guérit nos blessures, nos emprisonnements, nos maladies de toute sorte.

En ce temps de pandémie mondiale de coronavirus covid-19, continuons à supplier, à prier et à agir afin que l’Esprit Saint éclaire les scientifiques, les chercheurs et les personnes de bonne volonté à trouver les moyens pour éradiquer ce fléau meurtrier mondial.  Soyons solidaires dans le Bien et responsables les uns des autres.

Ecoutons le cri des éprouvés, des démunis, des isolés, des personnes qui meurent de faim, qui sont sans toit, qui errent dans les rues, qui vivent tant d’injustices, qui sont jetées dans les rues pour des raisons d’opinion politique ou religieuse, des catastrophes climatiques, la sécheresse…

Prions avec persévérance et confiance en Christ pour que l’humanité retrouve sa dignité, se tourne vers l’essentiel de la vie et vive en paix dans la grâce de Dieu qui est Amour et Charité. 

Ce passage d’Evangile que nous avons lu et médité en ce dimanche,  à l’Eucharistie dominicale, nous interpelle et nous invite, dans le dialogue, la bienveillance et le discernement  à partager autour de nous, là où nous vivons, dans l’Eglise, la famille, le voisinage, l’Evangile de Jésus Christ, qui comble toutes nos attentes et demandes lui adressées avec  une foi brûlante et une persévérance humble.

                                                                          Marija

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.