« Jésus s’approche ; il prend le pain et le leur donne ; et de même pour le poisson » (Jn 21, 1-19)


Evangile de Jésus, le Christ en Jean 21, 1 – 19.

En ce dimanche, Jésus vient nous rejoindre dans le quotidien de nos journées : Il le fit en rencontrant les disciples sur le bord de la mer de Galilée en « re-suscitant » la vie dans le cœur de ses disciples.

Il est tellement désireux de faire de même avec nous.

Après la mort de Jésus, les disciples sont retournés à leurs activités, de pêcheurs pour certains, qui étaient les leurs avant qu’ils ne soient séduits, attirés et appelés par Jésus.

Cela avait duré 3 ans.

Ainsi, revenus dans leur cadre familial et professionnel, Jésus vient se manifester à eux. Car quand Jésus tisse des liens d’amitié, de vie, d’Alliance, rien ne peut les briser ; pas même la mort.

Jésus, se trouvant sur le rivage, les interpelle avec une Parole affectueuse, pleine de tendresse : « Les enfants, avez-vous du poisson ?» Et bien humblement, ils reconnaissent qu’ils n’ont rien pris. Ils reconnaissent leur échec.

Nous sommes, nous aussi, confrontés à nos limites, nos échecs, nos espérances déçues.

Sur la Parole de Jésus, ils jettent leurs filets et la pêche est abondante.

Quand, dans la Foi, nous laissons la Parole de Jésus nous rejoindre dans nos limites, nos échecs, elle libère la vie en nous, elle « re-suscite » la vie en nous.

Il en va de même pour Simon-Pierre qui va vivre une expérience de résurrection. Après le repas préparé par Jésus, Jésus lui pose trois fois la question : « M’aimes-tu ? ». Et il répond deux fois : « Oui, Seigneur ! Toi tu le sais : je T’aime ! » Et la troisième fois, il est tout peiné et dit : « Seigneur Toi, tu sais « TOUT » : Tu sais que je T’aime ».

Dans ce dialogue de grande tendresse, dans de cœur à cœur avec Jésus, Simon-Pierre reconnaît humblement qu’il L’aime, qu’il se bat pour L’aimer mais qu’il lui arrive de tomber, de chuter. Paul dira : « J’ai une écharde ». 2 Cor. 12, 7.

Ce n’est pas parce que nous tombons que Dieu ne nous aime plus. Notre chemin spirituel est fait de chutes et de relèvements.

Le « TOUT », c’est tout ce qui fait ses fragilités, ses blessures, ses infidélités, ses contradictions, son reniement, ses péchés mais aussi son amour. Il ouvre humblement son cœur à Jésus qui alors l’appelle à Le suivre ; « Suis-Moi » lui dit-Il.

Jésus a « re-suscité » la vie en Simon-Pierre, le pêcheur, pour confirmer l’appel à devenir pêcheur d’hommes. (Jean 1, 42)

Jésus, nous T’accueillons dans notre quotidien dans lequel Tu viens à nous. Et à la suite de Simon-Pierre, nous te disons : « Jésus, Tu sais Tout. Tu sais que je T’aime. Viens réchauffer mon cœur pour que « re-suscite » en moi la Vie, l’Amour.» Que je puisse réentendre ton appel : « Viens, suis-Moi »

Jean-Paul

Print Friendly, PDF & Email

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.