Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes


Chers Frères et Sœurs,

 

Nous venons de célébrer la venue de Dieu dans notre chair, le mystère de l’incarnation : « Dieu qui s’est fait homme pour que l’homme participe à sa divinité »

En ce début d’année, je voudrai souhaiter à chaque membre de notre famille « unité pastorale Joseph Cardijn »  une bonne et heureuse année 2017. Celui qui a pris chair de la Vierge Marie, a aussi établie sa demeure parmi nous.

Ce dimanche 22 Janvier, troisième dimanche du temps ordinaire, nous aurons la visite de notre évêque Auxiliaire de Bruxelles, Monseigneur Jean Kockerols qui célébrera l’eucharistie pour notre unité pastorale et au cours de laquelle, l’équipe d’unité sera installée officiellement et envoyée en mission.

L’évangile de ce dimanche convient très bien pour notre célébration. En effet, Jésus commence sa mission en s’installant à Capharnaüm, carrefour des nations. Il commence par appeler ses futurs collaborateurs qui étaient occupés mais qui ont répondu spontanément à l’appel du Seigneur.

De même au cours de la cérémonie d’envoie de l’équipe pastorale d’unité, au nom du Seigneur et de son représentant en la personne de l’évêque Auxiliaire, le responsable d’unité pastorale Joseph Cardijn, l’abbé Jean-Jacques Sanza appellera les membres de cette équipe pastorale d’unité, chacun par son nom. Ensuite Monseigneur Jean Kockerols confiera la mission d’annoncer l’évangile, de célébrer les merveilles du Seigneur et de servir Dieu dans les pauvres, à toutes l’équipe d’unité. Par un geste symbolique, tous les membres de l’équipe d’unité se réuniront autour de la crosse de l’évêque comme signe de communion et de coresponsabilité.

Pourquoi cette célébration d’envoi? D’abord pour l’évêque qui l’a souhaité : c’est une manière d’encourager et de soutenir ceux qui sont sur le terrain, ensuite pour les membres de l’équipe d’unité : c’est de se sentir en communion et en coresponsabilité avec l’évêque et enfin pour le responsable de l’unité pastorale : c’est une confirmation de son rôle de pont, de catalyseur et de facilitateur de la coresponsabilité dans l’unité pastorale.

 

Que le Seigneur qui a apprécié la spontanéité des premiers disciples, soit aussi content de notre disponibilité à travailler dans notre unité pastorale Joseph Cardijn.

 

Jean-Jacques SANZA

 

Print Friendly, PDF & Email

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *