Evangile : LES BEATITUDES (Mt 5, 1-12a)


Les béatitudes sont un chemin intérieur, une impulsion intérieure qui jaillissent vers l’extérieur et nous poussent vers Dieu et nos compagnons de route. Pour arriver en haut de la montagne, où Jésus nous précède, la foi et l’espérance nous mettent en route intérieurement et la charité, qui est le sommet, car sans la charité je ne suis rien nous dit saint Paul, nous ouvre à nos frères et soeurs et à la Trinité Sainte, pour rendre grâce et contempler les merveilles qui se manifestent à nos yeux. Vivre « heureux » , vivre avec Christ, n’efface pas la souffrance, les peines de notre pèlerinage sur la terre. En essayant de vivre les béatitudes, le chemin nous est plus léger. Nous le savons, Dieu est toujours présent, même si parfois on ne le ressent pas ou on doute de sa présence. Par notre façon de vivre, soit nous restons proches de Dieu, soit nous nous éloignons de Lui. Mais Lui, Il nous attend toujours les bras ouverts lorsque nous prenons conscience du mal que nous faisons, ou avons fait, et que l’on se retourne vers Lui. Ah ! quel bonheur nous attend alors !

Les béatitudes sont la perle, le trésor de l’Evangile. Elles nous expliquent toutes les situations de la vie humaine. Par la lumière des béatitudes, tout s’éclaire. Par elles, Jésus résume et explique sa mission.

Nous nous reconnaissons dans les béatitudes. Et si nous les apprenions par coeur, pour mieux les connaître ?

En suivant le chemin des béatitudes nous sentons en notre coeur ce bonheur et cette joie qui étreignent. Quelle merveille ! Déjà rien qu’à y penser on tressaille de joie, combien grand sera notre bonheur si nous les vivions.

Les béatitudes, sont des attitudes intérieures, propres à chacun de nous.

Christ qui est sur la « montagne » nous voit avec tous nos défauts, nos péchés, nos peines, nos misères, et aussi avec nos efforts de Le suivre, dans l’humilité, la paix, la justice, la miséricorde, la douceur …et Il nous dit « Bienheureux …. »

Pourquoi bienheureux ? Il me semble que effectivement nous sommes heureux si nous suivons ce chemin qui conduit à notre union au Christ, ce chemin que Christ lui-même a vécu et ne fait qu’un avec Dieu, Père. Déjà tout petit, Jésus était poursuivi par les puissants, il était réfugier, il devait se cacher, lutter, souffrir, mourir… et Dieu l’a ressuscité. Il a vécu notre vie humaine, afin de la purifier de toute souffrance, de toute injustice, calomnie, médisance, de tout pouvoir du mal, pour que l’humain vive en humain libre et heureux dans la grâce de son Créateur, dans le souffle de l’Esprit Saint, qui est envoyé à toute personne qui le lui demande. Christ nous l’a promis et nous pouvons contempler son action chaque jour. Il est à l’oeuvre ! Ne le voyons-nous pas ? Regardons les yeux d’un bébé, contemplons les yeux d’une personne âgée ! Avons-nous vu les yeux pétillants de bonheur d’un jeune ?

Vous allez me dire, et pourquoi la guerre, pourquoi la violence, pourquoi, pourquoi… ?

Oui, pourquoi ?

Cette question me permet de rentrer au fond de mon coeur et de me la poser.

Chacun y trouve la réponse.

Le monde est en quête de paix…

Et si je vivais dans la paix là où je suis et j’essayais de suivre le chemin des béatitudes qui conduisent à ce bonheur vers lequel nous tendons tous ?

Souvenons-nous de la salutation de l’Ange Gabriel à Marie : « Heureuse es tu… ».

Christ nous redit sans cesse du haut de la montagne « Bienheureux… »

Oui, nous sommes nés pour le Bonheur !

Bonne route sur ce merveilleux chemin…et entre-aidons-nous, en disciples du Christ. Il est plus facile de cheminer ensemble en communion les uns avec les autres pour le bien de tous et la gloire de Dieu, Père.

Mais écoutons plutôt ce que nous en dit Pape François :

https://youtu.be/GjX8JV1b36Y

https://youtu.be/xjOl8_Xvg0U

Bienheureux sommes-nous de vivre dans la joie de l’Evangile !

Marija

Print Friendly, PDF & Email

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *